HELL'COME TO HELL ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Ven 10 Aoû - 11:25

Enchanté... tu es qui?


" Vous êtes arrivés à destination, nous vous souhaitons bienvenue à Halloween City. "

C'est ce que dit une voix dans l'avion où je me trouve. Elle est chaleureuse et envoutante. Je suis bien enfoncé dans mon siège. Je prends une grande inspiration et m'étire comme un chat en baillant. J'avais dormi tout le voyage. J'ai l'impression d'être parti depuis des lustres, mais en fait pas du tout. Je regarde vite fait ma montre et vois qu'il est seulement dix-neuf heure. J'ai fait douze heures de voyage ! Finalement ma sensation d'être parti depuis des lustres est bien juste. Douze heures de voyage... Je me demande où est-ce que je me trouve sur la carte ? Peut-être que je suis dans un monde parallèle ! Je me suis faite enlevée par des extraterrestres ! C'est quelque chose à vérifier. Je mènerais ma petite enquête. En attendent les gens de l'avion défile à côté de moi pour sortir. Il y en a des très bruyants, des blazers et il y a ceux qui ont franchement les jetons. Moi personnellement je suis plutôt excitée à l'idée de faire un séjour ici. Je me cale entre deux personnes et me laisse emporter par la foule. On était combien dans cet avion ?

" N'oubliez pas vos bagages dans l'avion. "

Je me trouve dans l'aéroport. Il est grand et blanc. Pour le moment je ne vois strictement rien d'effrayant. J'ai une grosse valise à la main. On m'a dit d'attendre ici. Normalement quelqu'un doit venir me chercher pour me mener à l'hôtel. Les gens qui ont bien sympathisé dans l'avion s'esclaffe et se font des farces, moi je n'ai parlé à personne, car j'ai dormi. C'est un endroit plein de gens, je ne vois pas pourquoi je ne me ferais pas d'amis. J'espère qu'il y a du réseau ici. Que je puisse appeler Lisa. Je ne lui ai même pas dit que je partais. Je n'aimerais pas qu'elle s'inquiète.

" Mademoiselle ? Voulez-vous bien me suivre je vous guide à l'hôtel. "

Sans autre formalité je suis le bonhomme en queue de pie qui m'a parlé. Il est vraiment blafard, il a les cheveux gras et un regard cerner et vide. A croire qu'il sort d'un cercueil. Il a une odeur âcre de moisi. C'est peut-être un zombie. Mais il aurait déjà manifesté l'envie de me manger toute cru. Ça doit être juste un déguisement. On passe sur des petits chemins et des grandes "rues" pleine de gens avec des grands sourires de joie, des masques, des déguisements ou des maquillages dignes de ceux de Halloween. Moi aussi je souris et tourne un peu la tête partout. Il y a pleins d'attractions. J'ai vraiment hâte de m'amuser ici.

" Nous sommes arrivés. Vous n'avez qu'à prendre votre clé à l'accueil et montez vous posez. Très bon séjour à Halloween City. "

Le "Zombie", car telle je le surnomme, repart en sens inverse, me laissant toute seule devant un grand manoir délabré. J'ai vaguement peur de dormir dans un lit miteux. Je tire ma valise. Il y a du bruit derrière moi, des rires, des hurlements de frayeurs et de joie. J'entre dans le bâtiment et quelque chose me frappe d'entrée. Je ressors, puis je re-rentre. On est dans le même bâtiment ? Dans le même monde ? L'intérieur est plutôt chique et épuré. Et l'extérieur est plus ou moins détruit. Je m'avance timidement vers la réception pour demander la clé de ma chambre.

" Vous êtes Abby BloodHeart ? "


Je hoche la tête. Comment Elle sais mon nom ? La dame de la réception est une grande blanche toute maigre, mais plutôt sexy. Ses yeux son rouge sang. On dirait un vampire. Les déguisements sont vachement réaliste. Elle me glisse la clé sur le comptoir d'un mouvement sec et mécanique. Je la prends... on dirait qu'elle va me mordre !

" C'est au premier étage, mademoiselle. "


Je tire ma valise derrière moi, la clé à la main. Je monte dans l'ascenseur métallique. C'est beau. C'est chic. Mais je trouve qu'il y a un truc qui cloche. Je ne sais pas quoi. C'est peut-être juste un pré-sentiment. La boîte de fer monte quelque seconde avant de faire "dring". Les portes s'ouvrent sur un couloir lumineux. Je m'y engage et cherche le numéro de ma chambre : le 69 . Ça me fait vaguement penser à un truc... Mais je sais pas quoi. Pas quelque chose de très intéressant sûrement.

" Ah ! Enfin là voilà ! "


Je suis devant la porte, je rentre la clé, la tourne et ouvre le battant. J'arrive dans une grande pièce blanche et lumineuse. Il y a quatre lits qui m'ont l'air vraiment confortable, une table, quatre chaises et un bureau. Tout est complètement blanc. Je m'assois sur un lit au pif et lâche ma valise. J'ai vraiment mal au bras. J'ai dû prendre beaucoup d'affaires. Je retourne à la porte et la ferme, mais pas à clé. Celle-ci je la pose sur la table. Je me demande pourquoi il y a quatre lits. Il doit y avoir trois autres personnes ? Je retourne m'affalé sur ce qui va devenir mon lit. J'entends quelque chose se froissé.

" Hummm...? "


Je me relève et constate qu'il y a une multitude de lettres. Blanc. Vraiment tout blanc. Logique que je ne les ai pas vus ! Je prends une des lettres et l'ouvre, à l'intérieur il y a un plan détaillé du parc. Qui est d'ailleurs franchement gigantesque. Dans une autre il est expliqué que la chambre est blanche, car on pourra la décorer comme on veut. Je lis un peu tous les prospectus pendant une bonne demi-heure. Quand j'entends la porte s'ouvrir il est presque huit heure du soir. Dans l'encadrement de la porte je vois un garçon. Environ mon âge je crois. Je me lève un grand sourire aux lèvres et m'avance vers lui la main tendue. Sans gêne.

" Salut, tu es l'un de mes camarades de chambre ? "





Dernière édition par Abby BloodHeart le Ven 10 Aoû - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Ven 10 Aoû - 12:48

~ L'avion est arrivé à destination ~


" Vous êtes arrivés à destination, nous vous souhaitons bienvenue à Halloween City. "

... ... ...

"Monsieur ?

... ... ...

"Excusez-moi, monsieur ?"

Quelqu'un me parle, je devrais lui répondre mais... OUAH ! JE L'AI VAINCUS ! Victoir, 1-0 pour Keiji !

"Monsieur ?"

La voix est montée d'un cran, c'est peut-être important. Bon voyons.

"Euh ouais ?
"L'avions est arrivé à destination il y a de cela 1h."
"Ah merde ! D'solé !"

Je range ma console, chope mon sac à dos et ma valise puis descend de l'avion dont les lumières s'éteignent au fur et à mesure que je m'approche de la sortie. Le voyage était long surement, car déjà la nuit régnait dans le ciel. J'entre dans l'aéroport d'un blanc affreusement horrible, du blanc.. PARTOUT ! Il aurait pus au moins faire l'effort de rendre cet aéroport joyeux, la on dirait juste un endroit ou on enferme les fous... la dèche.

"Monsieur ?"

Un homme sortir de nul part m'adresse la parole. Je me retourne pour lui faire face. C'est un mec pâle, le tein d'un blanc cadavérique comme si on venait de le sortir d'un tombeau, ses yeux un peu rougis donne l'impression qu'il a chialé pendant 1h avant de venir à ma rencontre. Bref un vraie déguisement d'Halloween bien réussi.

"Euh ouais ?"
"Monsieur ? Voulez-vous bien me suivre je vous guide à l'hôtel. "
"J'vous suis !"

L'homme prend la tête et me conduit à travers des chemins glauques et tortueux avant que nous débouchions sur une grande rue. Pratiquement toutes les personnes étaient déguiser, des cicatrices, du faux sang, le teint pâle et des fois l'odeurs qui va avec. Tous venait de sortir de leur sarcophage. C'était très réaliste, un peu trop d'ailleurs, chacun prenait son rôle bien à coeur et même le mec qui me conduisait avait son personnage dans la peau. Il marchait comme une machine et parlait de même.

" Nous sommes arrivés. Vous n'avez qu'à prendre votre clé à l'accueil et montez vous posez. Très bon séjour à Halloween City. "
" Merci !"

L'hôtel... je dors pas la dedans moi. La façade donnait la simple impression que le bâtiment était abandonné. Des troues un peu partout dans le mur, des tuiles qui s'étaient déjà casser la gueule ou qui n'allaient pas tarder. Des plantes grimpantes avaient élus territoire sur le mur amoché et la couleur grise verte du crépis ne donnait pas envie d'entrer dans l’hôtel. Enfin, de toute façon j'ai pas d'endroit autre pour dormir. J'entre à l'intérieur de la bâtisse en ruine et découvre... le château de Versailles, ouais voila, c'est le bon terme. Les murs plans à en brûler les yeux, les lumières à gogo, le sol luisant... tout le contraire de l'extérieur. Je m'approche du comptoir ou une dame au forme alléchante m'attend. Elle aussi est terne, les yeux un peu rouge et la même odeur de moisi.

" Vous êtes Keiji Latz ? "
" Bah ouais, j'viens pour ma chambre."
" C'est au premier étage monsieur."
"Okey, merci m'dame !"

Je prend les clés et monte jusqu'au premier par l’ascenseur. Ce dernier émet des bruits étranges, ça donne pas confiance du tout. Arrivé en haut, je marche dans le couloir, je ne sais même pas le numéro de ma chambre. Je regarde sur la clé... 69 ? ... 69 ?!

"BWOUAHAHAHAH"

S'ils voulaient voir un mec explosé au milieu du couloir d'un hôtel bah ils ont réussi. Numéro 69, mais oui bien sur. Enfin, passer ma crise de rire, je cherche donc l’appartement qui met donner. Je pousse la porte de celui-ci dès que j'arrive devant, il n'étais pas fermé. Une jeune fille blonde se lève de suite pour me souhaiter la bienvenue.

" Salut, tu es l'un de mes camarades de chambre ? "
" 'lu ! Ouep à ce que je vois, j'm'appelle Keiji, Keiji Latz, et toi ?"

Je lui sers la main qu'elle vient de me tendre puis observe rapidement la chambre : 4lits, une table, deux armoires, un bureau et une autre pièce qui doit être la salle de bain.
La jeune fille pas plus haut qu'une gamine de 12ans à pris un des lits au milieu. Je me dirige vers celui près de la fenêtre, à côté de celui de la fille. Voila donc on je vais dormir. Vachement plus classe que ce que donnait la vision de l'extérieur. Surement pour resté dans le thème "décomposition des cadavres en putréfaction".



Dernière édition par Keiji Latz le Mer 15 Aoû - 14:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Ven 10 Aoû - 14:10

La nuit est claire !


" 'lu ! Ouep à ce que je vois, j'm'appelle Keiji, Keiji Latz, et toi ?"


Il se présenta à moi très amicalement en tant que Keiji Latz. Cela sonne japonais à mes oreilles. Génial ! J'aime vraiment le Japon, c'est très Zen. Ils ne se prennent pas trop la tête là-bas. Enfin à ce que j'en sais. Je le regarde prendre possession du lit à côté du mien. J'espère qu'il ne ronfle pas. Je m'assois sur mon lit, toujours souriant je me présente.

" Moi je suis Abby, Abby BloodHeart. Je me trompe peut-être, mais... tu es japonais ? "

Je regarde ma valise d'un air fatigué. J'ai encore a rangé toutes mes affaires dans l'armoire. J'aurais dû prendre plus de temps pour m'organiser. Je suis sûr qu'il y a pleins de choses pas utile dans cette valise... qui fait plus office de bazar à mon humble avis. Je la soulève sur mon lit et marque une pause et reprend ma respiration. J'essaye de peser le pour et le contre : je range, ou je ne range pas ? Bon... Je le fais maintenant comme ça c'est fait. J'ouvre ma valise. Juste histoire d'une petite demi-heure. J'ouvre l'armoire près du lit. Il y en a deux dans la chambre, à moi toute seule il m'en faudrait quatre ! Au final je vais mettre dans l'armoire les vêtements que je risque de plus de porter, le reste je le laisse dans la valise, sous le lit. Au pire j'irais chercher. Je commence à ranger.



" Attention, sur le lit il y a des prospectus. "

Le rangement me fatigue assez vite et j'ai à peine fait la moitié. Je décide de fermer la valise et de la glisser sous le lit. Je m'écrase littéralement sur mon lit, les bras ballants dans le vide. Je regarde le garçon... Le garçon... Un garçon ! Dans la chambre ! je vais dormir dans la chambre... avec un garçon ! OH MON DIEU ! Ça se trouve c'est un pervers, un violeur ! ABBYYYYYY ! ! ! QUOIIIIII ? ! calme-toi. Ok. Je me calme. Ça se trouve je m'emballe pour rien, c'est peut -être un garçon très bien. Si je lui demande son âge je serais rassurée. Ou pas. Qui ne tente rien n'a rien !

" Sinon dit moi, tu as quel âge ? "

J'ai faim. Un truc complètement à côté de la plaque. Mais mon estomac cris famine ! Sur un des papiers il y avait écrit que le téléphone sur le bureau sert à commander des services entre autre. Je peux surement commander de la nourriture. Mon ventre gargouille très violemment d'un coup. Depuis ce matin que je suis partie je n'ai rien mangé. Je rougis un peu honteuse. Je me redresse et m'assois sur le bord du lit.

" J'ai faim. On commande quelque chose ? "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Dim 12 Aoû - 18:46

~ Crazy night ~


" Moi je suis Abby, Abby BloodHeart. Je me trompe peut-être, mais... tu es japonais ? "
"Et ouais ! Mais je vis à Paris d'puis quelques temps alors j'ai pus vraiment d'accent"

Elle est mignonne, vraiment petite, faudra que je lui demande quel âge elle a. Elle est toute seule ici ? J'ai plein de question qui me ronge les lèvres mais bon je vais pas l'étouffer dans des dizaines de question comme ça, ci ça se trouve elle va m'envoyer paître. J'espère d'ailleurs que c'est pas une chieuse, j'aime pas les mômes, enfin elle a l'air sympa. Elle commence à ranger sa valise. Je regarde la mienne, je devrais franchement en faire autant. Elle à l'air déprimé en ouvrant une des deux armoires, bizarre. Je veux prendre mon sac à dos pour en sortir mes affaires à poser sur ma table de chevet mais j'entends des papiers se froisser.

" Attention, sur le lit il y a des prospectus. "
" A merde, je les froisse !"

Je lui fais un beau sourire avant de me lever pour prendre les papiers que je viens d'écraser. J'ouvre les enveloppes et lis les papiers qui s'y trouve, il y a déjà un plan du parc, avec mon sens de l'orientation de merde c'est plutôt bien, j'vais le garder précieusement. Une autre enveloppe contient une explication quand à la blancheur de la pièce : on pourra la décorer à nos goûts. Cool ! Cette pièce est vraiment trop blanche à mon goûts... vraiment. C'est triste et sans vie le blanc, il faut faire péter les posters, la couleurs, les tableaux, aménager avec une télévision et des consoles, des bouquins... Bref je m'emballe. Une autre enveloppe encore explique le fonctionnement de l'hôtel, les petites règles à respecter. Encore une autre avec les consignes de sécurité... J'arrête d'ouvrir les enveloppes et pose le tout sur ma table de chevet : il y en a trop, je les lirais un autre jour... peut-être.
La fille, Abby si je me souviens bien, vient de s'allonger sur son lit et elle me regarde. Je lui souris amicalement, elle est jolie avec son teint fraie et ses yeux doux.

"Sinon dit moi, tu as quel âge ? "

En voila une question sympa, comme ça pas besoin d'aller lui demander, elle le fait pour moi.

"16 ans, et toi ?"

Tu fais 12 ans, peut-être 14ans au maximum, je me demande vraiment quel âge tu as... hum non, totalement impolie et stupide de lui dire ça, même si sa réaction m'intéresserais.
Son ventre se met à gargouiller, le mien continue le concerto.

"J'ai la dalle !"
"J'ai faim. On commande quelque chose ? "
"Ah ouais carrément ! Mais on peut ? Ya un truc service du genre ?"

J'avais dus louper ce passage la dans les enveloppes. J'ouvre rapidement toutes les enveloppes à la barbare et découvre le papier signé "la direction de l'hôtel" qui annonce que nous avons le service pour commander de la bouffe... miam.
Je fonce vers le téléphone en pensant à tous les repas que je peux me faire livrer : patte à la carbonara, bolognaise, sushi, ramen, chili con carne, hamburger frite, steak tartare, moules au curie, paella, tempura... J'ai faim.

"J'appelle le service, tu veux manger quoi jolie jeune fille ?"

Je rigole puis lui sourit en attendant sa réponse. Je vais me plaire ici, la bouffe est à volonté, j'ai une colocataire qui a l'air sympa et le parc me tend les bras. A nous demain les attractions et les sensations fortes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Lun 13 Aoû - 6:29

Je veux ça, ça et ça! Et pourquoi pas ça ?


" 16 ans, et toi ? "


Je décide de ne pas lui répondre tout de suite. Je sais qu'il pense que j'ai douze ans ou au grand maximum quatorze ans. Tout le monde pense ça de moi quand les gens me voient pour la première fois. Ça ne me dérange pas plus que ça d'ailleurs. Je trouve ça mignon de ressembler à une petite fille. C'est super Kawaii ! C'est cool qu'il soit japonais. J'adore le Japon ! Enfin je m'excite un peu là. J'ai pleins de questions à lui poser, mais je vais vraiment passer pour une psychopathe. Je regarde le plafond. Blanc. Cette couleur commence à sérieusement m'exaspérer. Keiji me dit qu'il a la dalle. J'aimerais bien lui répondre que j'ai du béton et qu'on pourrait faire une terrasse, mais je n'en n'ai pas la force pour le moment. Je suis crevée.

" Ah ouais carrément ! Mais on peut ? Ya un truc service du genre ? "
" Bah oui... tu penses peut-être aller au restaurant chic tous les jours ? "


Je m'étire comme un chat et soudainement je ne suis plus fatiguée. Des fois il ne faut pas chercher à comprendre mon métabolisme du sommeil. Même mes docteurs les plus compétents ne comprennent pas. Mon camarade de chambre ouvre toutes ses enveloppes à la barbares. Autant rien ne me parer étrange, car toutes les étrangetés c'est normal pour moi, autant là je ne comprends pas son comportement. Tien ? Il arrête. Il fonce vers le téléphone, je le suis du regard. Il a dû trouver le numéro "service" pour la bouffe.


" J'appelle le service, tu veux manger quoi jolie jeune fille ? "
" Jeune fille ? J'ai le même âge que toi. Sinon commande des sushis pour moi, des ramens aussi. "


A seize ans les garçons c'est des pervers. Des pervers... A mon Dieu ! UN PERVERS ! DANS LA CHAMBRE ! ABBYYYY ! ! ! ! QUOI ? ! Calme toi Ok. Je me calme. Je vais juste lui poser la question. Une question ça ne fait pas de mal après tout. Je regarde ma montre. Il est neuf heure moins le quart. Je me mets en travers de mon lit, les jambes qui pendent un peu. Les lits sont vachement grands ! Avec mes mains je touche le sol et je relève la tête vers l'autre bonhomme. Je le détaille du regard à la recherche d'un indice de perversité. Il m'a juste l'air d'un exciter.

" T'es pas pervers au moins ? Tu vas pas venir dans mon lit la nuit? Parce que sinon je te fais dormir sur le pallier. "


Je sors ma valise de dessous mon lit. Je l'ouvre devant moi et fouille au fond de celle-ci pour trouver un bombe de poivre. Je la prends, la pose au sol, range ma valise et la re-glisse sous mon lit. Je la prends et la pose sur ma table de chevet.


" Si tu rentres dans la chambre tu te prends du poivre dans les yeux sinon. "



Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Lun 13 Aoû - 10:39

~ Je suis peut-être ça, ou encore... ça ? ~


Elle ne me répond même pas, si c'est pas de l'impolitesse ça, j'essaie d'être sympa et elle ne prend pas la peine de me dire son âge, la jeunesse de nous jour.
Je soupire.

" Bah oui... tu penses peut-être aller au restaurant chic tous les jours ?
" On pourrait, du moment que c'est pas nous qui payons !"

Elle s'étire, on dirait un chaton, c'est mignon, elle fait vraiment gamine.

" Jeune fille ? J'ai le même âge que toi. Sinon commande des sushis pour moi, des ramens aussi.
" A 16 ans nous sommes encore jeune et beau ! Je commande ça, jolie jeune fille !"

Je lui souris puis rigole, j'espère qu'elle n'est pas susceptible sinon elle va criser avec moi dans la même chambre. Je décroche le combiner et tape le 666 pour le service de commande... après la chambre 69 c'est le numéro 666...

"Bonjour, vous souhaitez commander ?
"Si j'appelle ce numéro c'est bien parce que je veux commander,
plaisantais-je, bon alors trois bols de ramen, deux plateaux de sushi, un plat de carbonara, un autre de bolognaise, un saladier de frite et trois hamburger ! Ajoutez du ketchup, une carafe d'eau, une bouteille de coca et une bouteille de champagne !
"Bien monsieur, pour dans combien de temps ?
"Bah quand c'est prêt, genre une demi-heure.
"Bien monsieur, je vous l'apporterais.
"Merci !"

Je raccroche le téléphone. Aaah j'ai tellement hâte de manger tout ça et des hamburgers, mes précieux hamburgers ! Pour passer la demi-heure, je retourne à ma valise afin de défaire celle-ci, je n'ai pas apporté grand chose, de quoi tenir pour deux semaines, comme ça j'ai juste à les donner à laver. Je prend mes affaires et les posent en vrac dans la commode, je ne prends que deux étagères et quelques cintres.

"Abby, s'tu veux le reste des étagères pour tes fringues je te laisse les miens, j'en ai pas b'soin."

Je ne sais pas si elle m'a écouté, elle est allongé en travers du lit, les bras et les jambes ballants. Soudain elle se redresse et nous plongeons nos yeux dans ceux de l'autre.

" T'es pas pervers au moins ? Tu vas pas venir dans mon lit la nuit? Parce que sinon je te fais dormir sur le pallier. "

C'est quoi cette question ? J'ai envie d'exploser de rire. Un pervers ? Moi ? Retiens-toi de rire, retiens-toi, je vais la taquiner un peu, juste un peu, c'est trop tentant.

"Si tu rentres dans la chambre tu te prends du poivre dans les yeux sinon.
"Moi ? Un pervers ?"

Je m'approche de son lit, mon regard toujours ancré dans le sien, l'air charmeur. Je pose mes mains sur ses avant bras de manière à ce qu'elle ne puisse plus bouger le haut de son corps puis m'assoie sur elle. Je lui ai bloqué tout mouvement. J'essaie de m'appuyer en majorité sur le lit pour ne pas mettre tout mon poids sur elle.

"Je suis peut-être, ce que tu crois que je suis ?"

Je baisse ma tête et mes yeux d'ébène plonge dans les yeux émeraudes intenses d'Abby, nos têtes ne sont qu'à quelques centimètres et mes cheveux frôlent son front. La plaisanterie a assez duré, la pauvre, enfin si ça se trouve elle n'a pas peur, enfin. J'explose de rire et relève la tête, c'était dur de se retenir de rire mais ça en valait le coup. Je la libère de mes entraves et me remet debout en lui tendant une main amicale pour l'aider à se relever.

"Tu m'as tendu une perche aussi hein."

Je continue de pouffer un peu entre deux phrases.

"Pour répondre à ta question, malgré se que je viens de faire je ne suis pas un pervers, c'était pour te taquiner, et c'était vraiment drôle. Mais t'inquiète pas jolie jeune fille, je ne viendrais pas balader mes mains sur ton corps endormis la nuit."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Lun 13 Aoû - 11:45

NON MAIS! T'abuse !


" Si j'appelle ce numéro c'est bien parce que je veux commander, bon alors trois bols de ramen, deux plateaux de sushi, un plat de carbonara, un autre de bolognaise, un saladier de frite et trois hamburger ! Ajoutez du ketchup, une carafe d'eau, une bouteille de coca et une bouteille de champagne ! "
...
" Bah quand c'est prêt, genre une demi-heure."
...
" Merci !"

La première chose qui me vient au cerveau. Oui oui, au cerveau, j'ai beau être blonde je suis bien dotée de matière grise. D'ailleurs, est-ce que c'est vraiment gris ? Quelque chose encore à vérifier. Mais là n'est pas le sujet. Le premier mot qui me vient au cerveau c'est "Morfale". Heureusement qu'on ne paye rien, car sinon je crois que niveau nourriture il serait sérieusement endetter. D'ailleurs comment ils payent leur employer si tous les billets sont gratuits ? Sont-il tous gratuit ? Pleins de questions sans réponses. Pleins de mystères à élucider.

" Moi ? Un pervers ? "

Il s'approche de moi. Je plisse les yeux et le détail toujours. Il a un drôle de regard. Il est plutôt mignon. Je me demande si une robe rose ne lui irais pas. Oh oui ! Une robe rose avec des petites nœuds bleu ciels et des pompons verts. Je me demande si j'ai emporté cette robe. J'espère. Je crois qu'il a les cheveux assez long pour des petites couettes. Des chouchous avec des fraises ? Ou des cerises ? Ou alors un serre-tête avec des petites cœurs. Je ne fais pas bien attention à ce qu'il me fait. Il me bloque tout mouvement. Non mais, il se prend pour qui ? Je fronce les sourcils.

" Je suis peut-être, ce que tu crois que je suis ? "

Je crois que si nous étions dans un manga on pourrait voir les étranges rivières sous les yeux des personnages. On pourrait aussi voir que mon nez saigne. D'ailleurs ça doit être le cas. Mon idée de le travestir est géniale ! Il faudrait que je trouve un autre gay et je pourrais filmer des scènes. Des scènes... génialissime ! Je vais faire des prospectus et les coller dans le parc d'attraction. Ça va être d'enfer. Ses cheveux blonds frôle mon front. Il se remet debout et me tend sa main. Que je ne saisis pas, encore trop dans mes plans fabuleux.

" Tu m'as tendu une perche aussi hein. "


Entre deux phrases il se met à pouffer comme une grosse dinde. Je ne vois pas ce qui a de drôle. C'était une question tout à fait normal non.

" Pour répondre à ta question, malgré se que je viens de faire je ne suis pas un pervers, c'était pour te taquiner, et c'était vraiment drôle. Mais t'inquiète pas jolie jeune fille, je ne viendrais pas balader mes mains sur ton corps endormis la nuit. "


Je ne dis rien pendant quelques secondes. Je le regarde dans les yeux. Il me faut un mouchoir. Sinon je vais me tâcher les vêtements. J'ouvre le placard à vêtement au-dessus des tables de chevet. Derrière des chaussettes et des hauts je trouve un paquet de mouchoir. J'en sors et un me le passe sous mon nez. Oui je saigne bien. Mais il est tellement mignon, que l'imaginer dans des vêtements de fille... c'est... destructeur. J'oublie un truc hyper important ! Un nœud autour du cou aussi. ABBYYYYY ! ! ! ! QUOOIIII ? ! ! ! Calme toi. Ok. Je me calme. Mon nez a arrêté de couler. Je vais jeter mon papier dans la poubelle qui se trouve suis le bureau, puis retourne m'asseoir sur mon lit. Mon ventre grogne.

" J'ai faim, ça arrive quand ? "


Je prends la carte du parc. On dirait une véritable ville, tellement c'est grand. Y a pas mal de trucs pas mal. Je commencerais bien par le train fantôme demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Lun 13 Aoû - 12:22

~ Come in my dream ~


Elle me regarde bouche-bée, quelques gouttes de sang perle de son nez, comme dans les mangas, c'est marrant. Elle fonce vers la commode pour en sortir un mouchoir, quand son nez finis de saigner, elle jette son mouchoir à la poubelle et reviens s’asseoir sur son lit. Toujours debout comme un gland, un idée me traverse l'esprit. Je l'aime bien cette fille finalement. Je passe à côté d'elle et me laisse tomber sur son lit pour la déstabiliser. Sur le ventre et la tête poser sur mes bras croisée, je regarde Abby d'un air moqueur.

"Il est sympa ton lit, j'peux dormir avec toi ce soir ?"
" J'ai faim, ça arrive quand ? "


Qu'est ce que j'en sais moi ? Son ventre gargouille, c'est qu'il en fait du bruit son estomac !

"Ch'ai pas, j'leur ai dit dans une demi-heure ça devrait pas tarder, soit patiente jolie jeune fille"

Je détaille un peu Abby pour passer le temps, comment une fille sans défense peut décider de venir sur une île ou elle ne connait personne ? Enfin, sans défense, elle a toujours sa bombe au poivre qui traîne à côté de son lit.
Quelqu'un toc à la porte, je me redresse et part ouvrir la porte. Un homme pâle, les yeux légèrement rouge se tient devant moi, un grand plateau dans les mains. Sans dire un mot il me le tend et repars dans le couloir, je me penche pour le voir partir dans une démarche presque robotique. Toujours aussi bizarre les gens ici.

"A table crevette !"

Je dépose le plateau sur la table de notre chambre et met le couvert. Mon ventre lance un gargouillis digne d'un ogre et je m'attable en attendant Abby.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Lun 13 Aoû - 13:14

Tu continus? Tu veux le pallier?


Avant que je ne lui mette un coup sur la tête il se lève déjà pour ouvrir la porte. J'entre voie un employer de l'hôtel qui tend un plat. S'pas trop tôt. Je crois que je vais mourir de faim s'il en se tourne pas tout de suite pour l'apporter. Je ne sais pas exactement ce qu'il le retient. Il se penche et regarde le bonhomme partir. Il a troue dans ses vêtements ?

" J'ai faiiiiim ! "
" A table crevette ! "


Il dépose le plateau sur la table. Abby ne te jette pas dessus. Tu vas passer pour un sauvage sinon. Je le regarde mettre le couvert. Quand il a fini je vais m'asseoir à la table, en face de lui. Je rigole un peu en entendent son ventre rugir comme un ogre affamer. Cool il y a des baguettes. J'en prends une paire et commence à pincer un sushi que j'enfourne d'un coup dans ma bouche. Aaaah... Ça fait du bien de manger quelque chose. En plus c'est trop bon. J'en prends un autre.


" Au fait, tu dors dans ton lit. Il est comme le mien. Je vois pas le problème. "


Je dis cela en avalant mon sushi. Je prends un bol de ramens et commence à les aspirer. Sérieusement, je crois que je ne tiendrais pas trois jours sur une île déserte s'il n' y a pas un frigo à disposition. Je mets des frites dans mon assiette. On dirait que je n'ai pas mangé depuis des mois.

" Ça fait du bien de manger. J'ai pas mangé depuis ce matin. "


Je suis reput. J'ai plus de place dans mon ventre. Je prendrais bien une douche maintenant. Mais il faut un peu nettoyé. Je me demande où il faut mettre tout ça. Je crois qu'il faut appeler. Oui, c'est ça, je m'en rappelle. Je me lève et vais au téléphone. Je tape le 666.

" Bonjour, vous souhaitez nettoyer ? "
" Euh... oui, mais comment vous savez ça ? Vous lisez les pensées ?"
" Non mademoiselle. Nous venons vous débarrasser."


Le bonhomme ne dit rien d'autre. Je raccroche le téléphone. Je me tourne vers mon lit et cours me jeter dessus et je rebondis. Ouais ! Ça fait un super trampoline ! Je me mets debout dessus et ouvre le placard. Les jointures vont être bousiller au bout d'une journée. Je sors mon pyjama rose avec un gros nœud blanc sur le haut.

" Bon je vais me douché. "

Je pars me laver dans la salle de bain et ferme à clé soigneusement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Mar 14 Aoû - 19:21

~ Manger c'est la vie ~


Me rejoignant à table, Abby s'installe en face de moi et se réjouit de la nourriture livré. Ses yeux s'illuminent devant les sushis et elle prend une paire de baguette pour en engouffrer dans sa bouffe.

" Au fait, tu dors dans ton lit. Il est comme le mien. Je vois pas le problème. "
" Haan dommage !"

Elle finit d'engloutir un sushi et s'attaque à son bol de ramen. Je prend le plat de patte à la carbonara qui me tend les bras avec envie et entame ces dernières munit de ma fourchette et de ma grosse cuillère. En quelques bouché, j'avale la moitié du plat, c'est tellement bon ! Je met de côté ce délice de crème et de lardons pour me servir une grande poignée de frite et un verre de coca. Mon appétit de géant ne se comble toujours pas même après avoir vider la moitié du saladier.

" Ça fait du bien de manger. J'ai pas mangé depuis ce matin. "
" Moi non plus ! La bouffe était beaucoup trop cher dans l'avion puis au final je me suis même pas rendu compte que j'avais faim et j'ai finalement rien manger !"

Je prend le second bol de ramen et une paire de baguette pour entamer ce plat que je connais si bien. Abby se lève, elle semble reput et regarde son petit ventre avant de se diriger vers le combiner. Elle compose le numéro si étrange du service.

" ... "
" Euh... oui, mais comment vous savez ça ? Vous lisez les pensées ?"
" ... "

En deux temps trois mouvements, je finis tous les plats présent sur la table, mon ventre tout juste repris émet un dernier petit gargouillis de joie. Repus ! Je finis mon verre de coca et engloutis deux verres d'eau avant de m'adresser à Abby.

" Tu les a appelé pour quoi ?"

Elle fonce sur son lit et saute dessus telle une gamine qui vient de recevoir un trampoline pour son anniversaire. Après avoir fait quelques sauts, elle sort un pyjama rose munit d'un petit noeud... beurk. Bref, elle se dirige vers la salle de bain que je n'ai pas encore visité.

" Bon je vais me douché. "
" Bonne douche crevette !"

J'entends l'enclenchement du verrou. Haha, elle avait donc si peur que je sois un pervers ? Après avoir rassembler les plats sur le plateau apporté par l'homme-cadavre, je vais m'allonger sur mon lit et sort ma console de mon sac à dos. Je reprends la ou je m'étais arrêté avant de descendre de l'avion, vite, vite, je dois finir ce jeu, j'ai hâte de connaître la fin !
Dans le silence de la chambre, alors qu'Abby était à sa douche et moi en train de jouer écouteurs dans les oreilles, j'entends un bruit sourd, comme si on venait de lâcher un outil énorme sur le sol, un sol en carrelage. Je n'y fais pas attention, c'n'est pas important et puis je ne peux pas quitter mon jeu pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Mer 15 Aoû - 5:21

Putain d'ampoule !


Je me mets en face du miroir. J'ai vraiment hâte d'aller faire un tour dans le parc demain. Je me déshabille et me et sous la douche. Je n'ai pas vraiment envie de me prélasser dans un bain. Plus vite je serais couchée mieux se sera. J'ai envie de me glisser sous mes draps et profiter du moelleux du matelas. L'eau coule sur mon corps et j'essaye temps bien que mal à ne pas mouiller mes cheveux. Je me savonne, me lave, éteins l'eau, sors de la douche et m'habille de mon pyjamas. J'entends un gros bruit. Ça doit être Kenji qui fait le pitre. Je n'y fais pas attention. Je sors de la douche. Il est sur son lit en train de jouer à la console. Je vais vers le placard-armoire et sors ma trousse de toilette. Je retourne dans la salle d'eau et commence à me laver les dents. J'ai laissé la porte ouverte, du coin de l'oeil je vois les "zombies" nettoyer la table. Ils sont dans leurs rôles jusqu'au bout. Ils repartent sans autre formalité. Je me rince la bouche et retourne dans la chambre.


" Tu joues à quoi ? "


Un autre bruit se fait entendre avant qu'il ne réponde. Je crois que ça vient du couloir. C'est comme un marteau qui tombe.

" T'as entendus ? "

Le bruit recommence, mais en métallique. Je mets mes chaussures et je vais en face de la porte. Je l'ouvre. Il n'y a personne. Tout le monde est endormi et personne ne semble se rendre compte des bruits. Celui-ci recommence. Le couloir est sombre, il est impossible de discerner quoi que ce soit.

" Viens on va voir. "

Je commence à m'engouffrer dans l'obscurité.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Mer 15 Aoû - 13:21

~ Les bruits nous hantent ~


Toujours autant fasciné par mon jeu, je me rend à peine compte qu'Abby est sortis de sa douche, vraiment rapidement. Elle ouvre l'armoire et repars dans la salle de bain.

" Tu joues à quoi ? "

Je me redresse et m'assoie en tailleur sur le lit. Dans la salle de bain, ouverte cette fois, je vois la crevette dans son pyjama rose, on dirait une poupée barbie. Faudrait que j'me mette en pyj' aussi moi, mais je dois absolument finir ce jeu, j'ai entendu dire que la fin était juste magiquement belle.

"Je..."

Un autre bruit, plus fort que le premier, résonne dans le couloir, toujours ce même sentiment qu'un instrument lourd tombe sur le sol carrelé.

" T'as entendus ? "
" A part si quelqu'un est sourd je pense que tout le couloir l'a entendu."

Le bruit recommence, à chaque fois plus fort, plus rapproché. Abby ouvre la porte et passe sa tête, le son retentit encore. Je me lève pour la rejoindre, posant ma console encore allumé sur mon matelas.

" Viens on va voir. "
" J'allais te proposer la même chose."

Je me glisse à sa suite dans le couloir. Putain ce qu'il fait noir ! Je tâte le mur dans tous les sens, impossible de trouver un interrupteur... AH ! En voila un ! Je clique dessus des dizaines de fois, aucune lumière ne nous éclaire.

" Comme par hasard ! Ces putains de lumières nous lâchent. Je reviens crevette, j'vais chercher de quoi éclairer."

Je fais demi-tour et prend ma console sur mon lit. Ça au moins ça fait de la lumière.

"Voila, on aura un minimum de lumière, j'ai pas mieux."

Le bruit, toujours le même, il est au fond du couloir, vers l'escalier de secours. Munis de ma "lampe" je me dirige vers la porte de secours. Personne. Même pas de local matériel d'ou aurait pus tomber des trucs. J'ouvre la porte de secours : s'il n'y a pas de lumière c'est qu'il y a un cour circuit, s'il y a un court circuit alors l'alarme de la porte de secours ne s'activera pas. Je tiens la porte à Abby pour qu'elle puisse passer aussi. La nuit est sombre, la lune pleine et on peut voir une multitudes d'étoiles parsemé le ciel. Toujours rien d'étrange pour l'instant. Le bruit ne se répète plus.

" De plus en plus bizarre cet endroit. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Mer 15 Aoû - 13:55

~ Je ne suis pas Jean d'arc !


Keiji essaye d'allumer les lumières. Mais il n'y a aucune réaction. Il y a un court-circuit ? Ou bien c'est le couvre-feu. Dehors c'est calme et tout le monde dort. C'est bien ce qui est étrange. Comment les gens font pour dormir avec tout ce bruit. J'entends mon camarade de chambre pester. Que va t-il encore traficoter ? Il veut me faire une farce ? Il revient de la chambre avec sa console. Pour la lumière c'est déjà ça de prit. On aura de quoi discerner les formes autour de nous pour pas se ramasser par terre. Le bruit recommence, c'est toujours le même et je crois qu'il vient du fond du couloir. Vers l'escalier de secours. Nous nous dirigeons vers celle-ci. Il n'y a personne. Ça fou un peu les jetons, mais c'est terriblement excitant ! Keiji ouvre la porte et nous sortons dehors. La nuit est glaciale, j'en ai les cheveux qui se dressent comme des bambous. La nuit est lugubre, les rayons de la lune ne semble pas éclairer notre chemin, ni les étoiles ne veulent nous guider.

" De plus en plus bizarre cet endroit. "
" J'avoue... "



J'entends quelque chose plus loin. Des voix je crois. Je prends le bras de Keiji et le tire en avant. Les voix s'éloigne rapidement, je cours, toujours en le tirant " viens, y'a des voix !" Je ne sais pas pourquoi je cours dans ce sens. Je devrais, on devrait plutôt retourner dormir et oublier ça. Mais c'est tellement excitant. J'aimerais voir des fantômes. C'est des fantômes peut-être. Les voix sont de plus en plus lointaine, je me demande où ça va nous mener. Pourquoi je cours devant ? Pourquoi ça m'attire. On va pas se perdre ? Je ralentis un peu le pas. Les voix son proche. Je tourne la tête. On voit le manoir, ça va. J'entends des rires malsains, comme des petits diablotins. Je fais signe à Keiji de ne plus bouger et de ne pas parler.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Mer 15 Aoû - 21:03

~ Courir après des ombres ~


Il y a des cris, des cris strident mais quelque peu lointain. Abby me prend le bras, aurait-elle peur ? Elle a la chair de poule.

" Viens, y'a des voix !"

Sans attendre de réponse, elle court vers les bruits, je suis bien obligé de suivre vus qu'elle tient toujours mon bras. Nos sens nous conduisent en direction des voix, des cris, des bruits, des ombres qui courent dans tous les sens inimaginable, peut-être des fantômes ? Qui sait, c'est excitant, l'inconnu, oui c'est ça on fonce vers l'inconnue pour lui serrer la main. Les cris sont proche, ils nous entourent, mais on cours toujours, on poursuit des ombres. Des pas, des cris, des ombres, de l'agitation, ils sont autour de nous. Quoi ? Je ne sais pas, mais il y a quelque chose. Nous nous stoppons et Abby me fait signe de ne rien dire et ne rien faire. C'est définitif, nous sommes encerclé par quelque chose, par des choses. Doucement, je me tourne et colle mon dos à celui de la crevette, dos à dos nous auront plus de chance d'esquiver si jamais ces êtres nous foncent dessus.
Cela fait quelques minutes que nous sommes la, à ne pas bouger d'un pouce, les ombres qui nous entourent ne bougent pas plus. Soudain, comme pour déchirer le silence pesant dans lequel nous sommes plongé, un hurlement, pas n'importe lequel, le hurlement d'un loup qui pourfend l'air comme pour appelé quelqu'un. Il n'est pas loin, la mélodie que nous joue cet animal est distinct, ce dernier ne doit pas se trouver loin... mais ou ?
Pour enchaîner les choses, une nuer de corbeaux passent devant et derrière nous, comme un voile noir dans l'air, même ma console ne sert plus à rien tant les oiseaux sont nombreux. Mes bras brassent l'air pour éloigner les oiseaux au plumage d'ébène. Ils finissent par disparaître au loin, nous laissant comme si nous n'étions pas la. Cette nuit est trop étrange pour que ce soit une coïncidence, qu'est ce qu'il se passe dans ce parc la nuit ?
Les cris ont cessé, les ombres ont disparus. Je soupir et me tourne vers Abby.

"Rien de cassé ?"

Elle a toujours froid, c'est vraie qu'un vent glacé vient nous entouré, j'enlève mon pull rouge et met la capuche sur la tête d'Abby.

"Tiens crevette ou tu vas mourir gelé dans moins de 5minutes."

Je me tourne ensuite vers l'endroit ou nous venons d'entendre le hurlement. J'ai tellement envie d'aller voir, ça me ronge l'esprit, mon coeur bat la chamade. Je veux allé la-bas, voir de mes propres yeux ce que nous réserve encore cette nuit, je veux voir l'animal qui a hurlé pour fendre la nuit, voir les ombres qui nous ont pourchasser. Je veux tout voir car la curiosité est l'un des plus vilains défaut. Et je suis vilain !

" J'vais voir la-bas, tu viens ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Jeu 16 Aoû - 11:15

Grrr... WOUAF! NON !



On court après quelque chose. Ou bien on se fait courir après ? Quelque chose est proche et nous encercle. La nuit est vraiment froide et avec mon pyjama, je risque de mourir congelé très rapidement. Je sens que Keiji se colle dans mon dos. Je n'ai pas peur du noir. Je l'aime bien au contraire, mais là ça en viens carrément flippant. On ne bouge pas. On respire juste. On observe. On écoute. Les voix de tout à l'heure se sont tus. Soudain un hurlement déchire le calme lugubre de la nuit. C'est un hurlement de loup...loup...loup ? UN LOUP ! UN CHIEN ! ABBBYYYYY ! ! ! QUOIIII ? ! Calme toi. Ok. Je me calme. Le son est près. Trop près. Les loups c'est des chiens, gros, avec pleins de poils. Maintenant j'ai vraiment peur. Pour ne rien arranger une nué de corbeau passe devant moi et je crois aussi devant Keiji. J'ai des sueurs froides, ça coule dans mon dos, je suis terrorisée de savoir qu'un loup est près de nous. Je me débats avec les oiseaux. Ils partent plutôt rapidement. Je ne bouge toujours pas. Keiji se tourne vers moi

" Rien de casser ? "



Je tremble. Il y a un loup. Je secoue la tête. Rien de casser, enfin, juste le coeur qui veut éclater. Je veux partir maintenant. Y'a un loup. Il y a du vent. Comme de la glace il s'immisce dans le tissu de mon pyjama. Keiji enlève son pull rouge et met la capuche de celui-ci sur ma tête.

"Tiens crevette ou tu vas mourir gelé dans moins de 5minutes."


Si on était dans un manga, à ce moment je crois que je serais un petit chibi apeuré entre les jambes du garçon. Il se tourne vers le lieu dit du hurlement. Il veut y aller ?

" J'vais voir la-bas, tu viens ?"

Si on était vraiment dans un manga ou pourrait voir des rivières sous mes yeux de chibi. Je ne pleure pas. Je tremble juste.

" Mais y'a un loup.... un chien !"

Je dis cela comme une plainte. Je n'ai aucune envie d'aller là-bas. Tout, mais pas un chien ! Des créatures comme ça c'est dangereux. J'en ai une phobie folle. C'est des animaux monstrueux, qui mangent des enfants. J'ai trop peur. Je veux rentrer et dormir. Demain ça ira mieux. Peut-être.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   Jeu 16 Aoû - 21:32

~ Le destin a suivre... ~


Elle tremble, malgré pull que je lui ai donné... de la peur ?

" Mais y'a un loup.... un chien !"

Un chien... brrr ! Ça me donne froid dans le dos, un long frisson me fait trembler l'espace de quelques instants. Les chiens... ma pire peur ! Mais un loup... ne serait-il pas différent d'un chien ? Un loup, dans les livres canins, c'est majestueux, un regard perçant et envoûtant, une posture imposante mais un caractère noble. Je veux le voir, c'est presque surnaturel, mon corps, mon âme, mon esprit tout entier est attiré vers l'endroit ou le loup se trouve. Je veux le voir, plonger mon regard dans le sien, l'entendre hurler à la pleine lune. J'aurais surement peur, les canidés c'n'est pas mon truc, j'en ai une frousse effroyable. Mais c'est plus fort que moi, je veux ! C'est tout, c'est simple, c'est illogique, c'est surnaturel, comme tout ce qui se passe en cette soirée étoilées.

"Rentre si tu veux, je ne t'oblige à rien, moi j'y vais. Alors tu viens ? Ou non ? Décides-toi, si on attend trop il ne sera peut-être plus la."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enchanté, bienvenue in... Hell or Haven ? [PV=KEIJI LATZ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halloween City :: La taverne (HRP) :: Archive-